62. Chez le Soldat.
Chez le soldat en novembre 2012.
    Chez le Soldat, c'est probablement la plus grosse ferme de tout le vallon. Celle-ci fut construite à la fin du XIXe siècle, ou au début du XXe. Elle le fut avec un soin tout particulier, belles pierres de taille pour tous les encadrements.
    Son volume est considérable, en relation directe, on le suppose, avec la surface des champs du domaine qui peut être d'un seul tenant, très beau. Aujourd'hui, novembre 2012, des chevaux y pâturent, tranquilles, n'attachant qu'une attention très relative au promeneur de passage.
    Chez le Soldat, cette grande ferme est un peu triste de ne plus être entretenue avec les soins qu'il faudrait. Mais peut-on aller toujours au-delà de ses possibilités ? Elle mériterait, quoiqu'il en soit, une étude approfondie.
    Peut-on à son égard parler de style franc-comtois ? Car elle nous rapelle aussi quelque part un peu de  l'allure générale  des maisons paysannes vaudoises.