60. Un Palma il Vecchio à Peghera (1520).
Le polyptique de l'église de Peghera signé Palma il Vecchio.
    C'est dans sept ans, dans de grandes manifestations culturelles, que le village de Peghera, dans le Val Taleggio, pourra fêter en grandes pompes le cinq centième anniversaire de la création du polyptique peint en 1520 par Jaccopo Negretti dit Palma il Vecchio. Cette oeuvre est à mettre en parallèle avec cet autre polyptique du même artiste réalisé pour l'église de Serina. Elle étonne par la flamboyance de ses couleurs - encore après cinq siècles - et par la qualité intrinséque de la composition et du traitement des corps et des visages. Ces caractéristiques font de Palma il Vecchio l'un des grands maîtres de son temps, et il n'est pas à douter que les musées du monde entier donneraient des fortunes pour se procurer une telle oeuvre. Car il est à préciser que si l'artiste mourut à l'âge de 48 ans environ, il ne put pas donner au monde un nombre d'oeuvres illimité. 
    Ce grand peintre mourut à Venise en 1528. Il eut l'occasion de revenir au pays peindre différentes oeuvres pour des paroisses proches. Ces productions s'admirent encore aujourd'hui avec tout le respect et l'admiration qu'on leur doit.