60. Fabricants de balais
Quels pauvres diables pouvaient-ils faire profession avec la confection de balais ?
    Ce ne fut jamais, à proprement parler, une profession, plutôt un passe-temps nécessaire, puisque des balais, on en usait autant que vous voulez pour nettoyer l'écurie, les devants de maisons, et bien entendu les appartements. Bonjour la poussière et les petits restes dans les coins! 
    On utilisait volontiers de la "blanchette". Puis vint un temps où l'on préféra les balais achetés directement à l'épicerie du coin, faits de paille de riz, ceux-là même que l'on peut encore se procurer aujourd'hui, même forme, même usage. Un conseil, ne pas les laisser reposer sur la paille de riz, au contraire les retourner pour mettre à terre l'extrémité du manche. Ainsi se déformeront-ils beaucoup moins vite!