60. Du côté du Séchey, le Crêt chez Rollier.
La vue est belle de trois côtés, du sommet du Crêt Rollier...
    Rollier fut très certainement un surnom, car jamais citoyen du Séchey ne porta un tel patronyme. On en restait aux Meylan, aux Dépraz, aux Lugrin. Ou encore aux Golay ou aux Rochat. Avec quelques Nicole pour saupoudrer le tout. Les autres, tous, n'eurent pas droit au chapitre avant longtemps. Donc Rollier n'aurait été qu'un oiseau de passage qui aurait néanmoins réussi à imposer son nom sur un lieu géographique, ou plus certainement un surnom. Car quand vos voisins, des deux côtés du voisinage,  sont des Meylan, et que ceux d'en face le sont aussi, avec même parfois les mêmes prénoms, comment voulez-vous vous reconnaître ? 
    Du Crêt chez Rollier la vue est superbe. On a mis là tous les cailloux que l'on sortait des champs de proximité, ce qui fit ce gros pierrier. On arrase le tout, on la construit, cette chapelle russe, toute en bois, et ce sera désormais pour le village une vie spirituelle renouvellée voire grandiose. 
    - N'est-ce pas, Monsieur Rollier ? 
    Mais  Monsieur Rollier ne répond pas. Pour la simple et bonne raison qu'il ne figure sur aucune liste, et que par conséquent sa présence en ces lieux est sujette à caution. 
    Le tout, juste de quoi vous rendre rollié !