60. Ce vieux Claude, par Philippe-Sirice Bridel     Contes et légendes de notre Pays de Joux – 60  – Ce vieux Claude, par Philippe-Sirice Bridel (Le Conservateur suisse, Lausanne, Imprimerie de F. Blanchard, éditeur, 1856, p. 298)      

    A la revue générale des milices de la Vallée de Joux, en mai 1743, parut le Nestor des soldats du Pays-de-Vaud ; il se nommait Claude Rochat ; il était bourgeois de la commune du Lieu et habitait celle du Chenit ; il se rendit sur la place d'armes et se mit au-devant du bataillon, l'épée au côté, et la hallebarde à la main. Interrogé sur son âge, il montra son extrait baptistaire, qui indiquait le 28 avril 1642 pour le jour de son baptême, et prouva ainsi qu'il avait 101 ans. Une taille haute et bien proportionnée, des cheveux blancs fort épais, un visage sans rides et haut en couleur, une longue moustache bien fournie, attiraient tous les regards sur ce brave vétéran, et en faisaient un objet de respect et d'admiration. Il mourut le 27 novembre 1751 âgé de 109 ans et 7 mois, sans avoir éprouvé d'autre infirmité qu'une faiblesse de jambes, qui ne lui permettait plus de marcher les dernières années de sa vie. 


                                                                                               Et c'est tout!