5. Tableau de la Suisse ou Voyage pittoresque fait dans les XIII cantons du Corps Helvétique - 1784 -
Les graveurs rendent la Suisse pittoresque.
    Sans nom d'auteur.

    "La nature ssemble en général avoir destiné plus particulièrement le territoire helvétique au pâturage et à la nourriture des bestiaux, que tout autre canton de l'Europe, proportion gardée. On ne saurait nier que cette partie de l'agriculture, bien entendue et bien ménagée, ne soit d'une grande ressource, surtout dans un climat où le sol se refuse en partie à la culture des grains. Les bestiaux donnent leur lait, leur dépouille et un engrais continuel, somme indispensable de l'agriculture. Ils se multiplient à l'infini avec moins de travail pour les maîtres que n'en exige la culture des fruits de la terre. Leur instinct et leurs organes aident à la raison économique dans les soins qu'elle leur destine; ils vont chercher leur pâture et leur boisson, retournent à l'étable et annoncent leurs besoins. Ils vont au-devant des débouchés et du commerce, et servent à l'homme d'aliment et d'outil principal pour l'agriculture"-