5. Discours du chef Sealth - 1855 -
Un dessin de Jijé.
    Sealth, plus communément appelé Seattle, est le vrai nom du chef des Duwamishs. Le discours reproduit dans ce livre est resté célèbre. C'est celui qu'il adressa au gouverneur Isaac Stevens lors du conseil qui aboutit au traité de Point elliott, dans l'Oregon, en 1855. Une réponse exemplaire de simplicité, de dignité et de bon sens, à ces Blancs qui lui demandaient de leur "vendre" sa terre.
    Pour la première fois en français, ce texte est traduit fidèlement et dans son intégralité. Jusqu'à une époque récente on a voulu lui donner une interprétation écologique conforme au goût du jour. Il est temps aujourd'hui de le lire dans sa dimension universelle: s'il y est effectivement question de la place de l'homme dans la nautre, plus profondément, c'est l'interdépendance de tout être et de toute chose et leur relation au sacré qui y est évoquée. Un discours sur le mystère de la vie et de la mort, sur le cycle de l'éternel recommencement.
    A la lumière des événements qui blessent le monde contemporain, les paroles du chef Sealthe prennent des accents prophétiques. La tragédie dont fut victime l'homme rouge ne menace-t-elle pas à son tour l'homme moderne?

          (Texte du verso du catalogue Nuage rouge, Editions du Rocher, 1994).