59. Cadelfoglia sur Brembilla, où le bout du monde est à portée de main !
A l'entrée du quartier gauche de la Brembilla, cette maison mystérieuse et non sans charme.
    Chose étrange, cette petite cité, prolongation presque immédiate de Brembilla, il y a juste entre les deux agglomérations un quartier dont nous avons oublié le nom, traversée par la route principale du fond de la vallée qui permet de retrouver les hameaux supérieurs, genre Gerosa et Peghera où s'affinent les Taleggio de la maison Arnoldi, poussiéreuse souvent, pourrait ne présenter aucun intérêt, comme nous l'avons dit, sorte de bout du monde où une âme bien pensante non seulement s'étiolerait, mais crèverait!
    Et pourtant, oublieux de cette mauvaise première impression, il nous importe de découvrir de plus près cette localité que l'on trouve au pied même de cette côte où nous logeons à mi-hauteur. 
    Elle révélera un tissu architectural du plus grand intérêt, motivant des spécialistes du genre, par le biais des autorités locales, à édicter des règlements de restauration assez stricts. Tout certes n'est pas parfait, des atteintes au site sont nombreuses, il y a cependant qu'un effort réel à été fait en vue de la conservation assurée de l'ensemble.