58. Le flottage.
Des rivières tout de même plus importantes que notre tranquille Orbe et ses mille contours. Mais elle est belle comme ça, ne la touchez pas!
    Ne fut pratiqué que de manière épisodique sur l'Orbe, encore fallait-il qu'elle soit dans ses grandes eaux, et sur le lac de Joux, pour acheminer à port de chars et chevaux les bois façonnés dans les côtes rapides et rocheuses du revers. Allez, à la flotte, et ensuite tirez-moi ça jusqu'aux scieries de l'Abbaye. 
    Un flottage que l'on connu encore au milieu du XXe siècle. Des photos de la Feuille d'Avis de Lausanne - à retrouver! - en témoignent. Il s'agissait du travail d'une équipe de saisonniers venus de la région de Bergame, et pour être plus précis, de Brembilla. L'un d'eux vit encore qui a gardé l'article précieusement.