57. Les pâturages communs du Pont.
Au niveau du Communal du Pont.
    Ceux-ci résultent essentiellement du partage des communs de la Commune de l'Abbaye de 1766, qui vit chacun des trois villages dont elle composée - Le Pont - L'Abbay - Les Bioux - obtenir une portion des surfaces pâturées autrefois en indivision. 
    Il faut noter cependant que le village du Pont racheta petit à petit aussi les "devies" - pâturages communs propres aux petits hameaux - du Mont-du-Lac et de Sagne-Vuagnard. 
    Ces deux sortes de terrains, devaient constituer de vastes surfaces desquelles, un jour, on en ferait deux alpages, l'Aouille, utilisant les terres de la proximité du Mont du Lac, et le communal, sur les hauts des Places, en direction des Croisettes. 
    Le mode de vie quant à l'utilisation de ce territoire, on le découvrira dans le texte annexe, reste complexe et pas toujours facile à comprendre, surtout pour une population ayant perdu ses attaches paysannes depuis des décennies, voire plus d'un siècle pour beaucoup de ses habitants.