56. Georges Karas, ouvrier chez Marius Piguet du Brassus (1873 - + av. 1926)
Georges Karas habitait d'ordinaire Paris
    Georges Karas (né en 1873) a travaillé chez moi de 1901 à 1902, et de nouveau en 1908. C’était une excellent garçon, bon ouvrier, très serviable et consciencieux. Il était bon pour les autres et dur pour lui-même. Très original, il était végétarien et abstinent, buvant de l’eau et surtout du lait. Partisan de la méthode Kneipp, il prenait fréquemment, même en hiver, des bains et des douches dans l’eau glacée du Brassus. Il était habituellement chaussé de simples sandales et de nombreuses personnes l’ont vu voyager ainsi à pieds nus dans la neige, même par de grands froids. Fervent catholique, Karas se rendait presque tous les dimanches au Bois d’Amont pour assister à la messe et toujours en sandales.