55. Les dernières publications OTVJ - 1995-2005 environ -.
Partie de page de couverture de l'un de ces fascicules.
    Dernières publications, entendons-nous, celles que nous avons en notre possession tandis que le matériel actuel peut être différent, ce dont nous parlerons dans un prochain chapitre. 
    Publications une fois de plus non datées, ce qui vous offre un véritable casse-tête chinois que de tout remettre dans un ordre chronologique, raison d'ailleurs pour laquelle notre assortiment à découvrir ci-dessous ne respecte d'aucune manière l'ordre de parution. 
    Ce sont tous des fascicules, soit A4, soit A5, nouvelle forme de présentation, apparue presque définitive, du matériel publicitaire. Les anciens dépliants ne sont plus qu'un lointain souvenir. Ces différentes publications adoptent au gré des innovations, les nouveaux slogans ou les nouveaux logos. On constate un changement régulier de ceux-ci. La plupart du temps ce ne pourraient être que des essais sans lendemains, comme ce Watch Valley peu sympathique. Des montres, d'accord, assurant du boulot à la plupart de nos concitoyens, mais ne pas en faire une obsession absolue, donnant à croire que notre région, ce n'est que cela, et que surtout elle ne vécut jamais que de cette profession, alors que les métiers, dans le temps surtout, étaient aussi innombrables que les sapins dans le Risoud. Pas tout à fait, presque ! 
    Ces fascicules, pour qui voudrait s'amuser à les dater, on les fait courir de 1995 à 2005 environ, soit sur une décennie, avec curieusement des fonds verts pour la plupart, sont désormais réalisés de manière très professionnelle. La mise en page est soignée, les photos d'excellente qualité, bref, souvent, de petits bijoux. Les textes cependant, souvent en trois langues, n'offrent pour l'historien ou le curieux du plus que de l'ordinaire, pas un intérêt magistral. C'est un survol rapide de nos possibilités touristiques. On fait dans ce qui frappe, considérant que l'on a probablement affaire avec une clientèle pressée, ce qui, à notre avis, ne saurait être toujours le cas. 
    Cette belle matière est à collectionner, et même s'il n'est pas facile de s'y retrouver. Peut-être au final, l'OTVJ s'amusera-t-il à dater un jour  cette production de manière plus sérieuse que nous le faisons dans la ci-présente rubrique. Espérons-le.