55. Du côté du Séchey, L'Etang.
L'eau de l'Etang passe à l'occasion sous la route cantonale par un joli tunnel fait de pierres soigneusement taillées.
    Ce n'est pas une zone considérée comme de grande importance. Il s'agit d'une simple bande de terre, autrefois parfois inondée, que l'on trouve en parallèle avec la route cantonale le Séchey - Le Lieu, dès le départ de la route des Marechets au stand du Lieu. 
    L'eau de l'étang, évacuée sous la route cantonale au niveau du stand par un tunnel, servait autrefois à mouvoir - en partie - une scierie située à proximité du cimetière actuel du Lieu. L'usine brûla après une dizaine années d'activité à la fin du XIXe siècle.  
    L'Etang, cette fois-ci plutôt contre le Séchey, vit les grandes festivités du 550e anniversaire de la commune du Lieu en juin 1946. Comme on fêtait aussi en même temps la fin de la guerre, ce fut-là une journée particulièrement émouvante qui devait laisser longtemps des traces dans la mémoire populaire. De nombreuses photos témoignent de cet événement pour nous rappeler quelle put être l'ambiance de ces grandes heures. Le soulagement, après six années de guerre, était tangible. Un présent libéré apportait enfin à l'humanité la possibilité de croire en l'avenir. 
    L'Etagt n'est donc pas une zone insignifiante sur laquelle on n'aurait rien à dire. Bien au contraire. Il y a là surtout matière à réflexion.