53. Antoine Guignard - 1834 -
La Frasse, sur la zone de contrebande - partie centrale vue de l'arrière -
    Nous voilà avec un personnage qui passe en fraude depuis le vallon de Mouthe on présume, 150 vacherins, soit un poids d'environ 500 kg. Il lui faut char et cheval, sans aucun doute. Il se fait attraper par la gendarmerie, ce qui était alors la douane.
    Qui était cet Antoine Guignard. Un simple charretier qui travaillait pour un commanditaire, marchand établi sur la place, un membre lui-même d'une famille de commerçants qui s'occuperait d'écouler le produit, à la Vallée ou en plaine, ou même sur le marché de Lausanne ?  On ne sait pas. Beaucoup de questions, peu de réponses. Néanmoins, par le texte en annexe, nous tenterons de mieux comprendre dans quelles circonstances ce petit délit put être accompli.