52. Un petit tour par le Val d'Aoste ne nous fera pas de mal.
Cette merveilleuse région du Val d'Aoste
     Plus ancienne appellation "vacherin", le vacherinus, en 1270 au Val d'Aoste. Se peut-il qu'il ait été fabriqué ici en premier, que la recette fut  ensuite  exportée du côté de Savoie pour conquérir tôt les Alpes toutes entières et bientôt gagner le Jura ?
    Telles sont les questions auxquelles on ne pourra peut-être jamais répondre.
      Il y a nénamoins que le vacherin, ici, et comme ce sera souvent le cas ultérieurement du côté de Savoie, apparaît comme un fromage de fête. Il ne fait pratiquement aucun doute que ce soit une pâte molle, ou tout au moins mi-dure, et voisinant, d'une part avec une pâte dure et d'autre part avec le seracio, ou encore séras ou séracil, termes qui désignent notre séré actuel.
    Nous n'avons nullement l'intention d'établir l'histoire définitive du vacherin produit dans tout l'arc alpin, nous contentant d'offrir les notes diverses propres au vacherinus rencontrées ici ou là au hasard de nos lectures.
    Le vacherinus du val d'Aoste a été décrit par François Mathiou, dans son remarquable  ouvrage: le Fontine, 1991.