4. La Noble Confrairie des Rochat du Pont et des Charbonnières.
Le Pont à la fin du XIXe siècle par Auguste Reymond. Il y avait alors belle lurette que la Noble Confrairie des Rochat du Pont et des Charbonnières avait vécu!
    Cette confrairie exista de manière prouvée dans la seconde partie du XVIIe siècle. Elle concernait donc les Rochat des Grandes et Petites Charbonnières, tous liés par un degré de parenté plus ou moins proche, et surtout par une même origine.
    Elle fut volontiers confondue avec la Compagnie des Rochat, mais surtout avec la Nouvelle abbaye des Rochat des Charbonnières.
    Dans cet exposé, nous tentons d'éclaircir une situation qui a toujours eu le don d'induire en erreur ceux qui s'autorisaient à en parler.
    Vous le verrez, la situation n'est pas simple. Et surtout tout n'a pas encore été dit!