4. L'eau pendante, un article de Samuel Aubert, du 26 juillet 1934.
Les beautés de l'hiver à l'eau pendante.
    Il fallait s'appeler Samuel Aubert pour nous entretenir d'un coin déjà éloigné de la Vallée et où les Combiers ne doivent pas être nombreux à y avoir passé. Un coin perdu, paumé, dans l'immensité des contreforts du Mont-Tendre finissant, du côté du Petit Pré de Rolle qu'il nous reste encore à découvrir. 
    Mais à voir la photo ci-jointe, que nous remplacerons par une de notre fait dès que possible, l'endroit semble digne d'intérêt et surtout paraît nécessiter une visite. Ce qui sera pour bientôt. Promis, juré !