48. Les journaliers.
Le journalier n'a pas toujours le coeur à rire...
    De tout temps, d'indispensables travailleurs, mal lotis en fait de biens au soleil, louèrent leurs bras aux gens mieux partagés. 
    Ce sont les journaliers. 
    Travailleurs naturellement peu enviables et qui gagnaient juste de quoi ne pas crever de faim. Les romans d'autrefois en sont pleins, qui révèle une société alors profondément inégalitaire où la pauvreté fait partie de l'environnement social, et cela depuis toujours.