48. Les deux pintes successives de Combenoire.
Le hameau de Combenoire au début du XXe siècle.
    L'une se révèle à la fin du XVIIIe siècle. Elle ne dure que peu.         L'autre est signalée pour la première fois selon nos notes en 1866. Elle devra durer une bonne vingtaine d'années. On la situe au hameau de Combenoire, celui-ci placé de manière parfaite au bord du grand chemin de la commune qui conduit du Lieu aux Pontets. 
    Notons aussi qu'il put exister ici ou là dans la commune, ce que l'on appelait des cabarets borgnes, c'est-à-dire ne possédant aucune enseigne, et surtout, on le suppose, ne payant aucune patente ni impôt sur le vin vendu. Les autorités étaient toujours à la chasse de ce type d'établissement plus toléré qu'accepté.