45. Le Fola.
L'abreuvoir à chevaux du Fola.
    Le Fola, site vraiment exceptionnel. Cela tient à la qualité impressionnante des champs de proximité, mais plus encore à l'architecture de la maison, car il ne s'agit pas ici d'un chalet d'alpage traditionnel, plutôt d'une grange où l'on habitait à l'année. Les conditions, micro-climat favorable, terres suffisamment profondes pour être labourées, et maisons de qualité, tout au moins selon les critères de l'époque, le permettaient.
    Le Fola a été construit en 1717 selon la date portée sur la pierre de taille de la porte d'entrée ouest. Il serait bon de savoir quand le dernier habitant de cette maison foraine a quitté les lieux pour gagner peut-être Chaux-Neuve ou Petite-Chaux.
    Il y a là en vérité toute une histoire qui véritablement mériterait d'être connue. Elle révélerait la vie difficile de ces gens en des lieux apparus aujourd'hui comme isolés, moins autrefois, alors que les granges étaient nombreuses un peu partout dans la région, et que l'on n'était en somme jamais plus éloigné d'un km de ses voisins, auxquels on pouvait s'adresser en cas de besoin.
    Les éléments architecturaux de la vieille bâtisse  racontent donc  une riche histoire dont la complexité nous interroge.