45. Donald Aubert de Derrière-la-Côte, la Vallée pour passion (1925-1968)
Donald Aubert au bord du Lac de Joux
    Donald Aubert, établi à Zürich pour des raisons familiales et professionnelles, n'en restait pas moins très attaché à son petit hameau natal de Derrière-la-Côte ainsi qu'à la Vallée de Joux dans sa globalité. Et quoique éloigné une bonne partie de l'année de sa terre d'origine, il conservait pour celle-ci un intérêt intense. Il s'intéressait en particulier à son histoire, sujet qu'il comptait développer un jour. C'est la raison pour laquelle il collectionnait avec assiduité tout ce qui avait pu paraître sur cette région: livres, photos, anciens numéros de la FAVJ, fascicules publicitaires, rien n'était de trop pour enrichir cette collection qui devint très tôt la plus complète qu'un Combier ne fit jamais. 
    Donald Aubert avait ainsi établi un vaste réseau de connaissances et de passionnés d'histoire avec lesquels il correspondait en vue d'échanges divers. Ses listes sont restées fameuses. 
    Le tout eut du lui permettre un jour d'établir un historique général de la Vallée de Joux plus vaste et plus documenté que ce tout qui avait déjà pu paraître. Le sort en décida autrement, puisque Donald Aubert devait décéder en 1968, suite à une longe maladie. Il n'avait que 43 ans. Ce fut là une une perte immense pour la culture de la Vallée de Joux. 
    Heureusement, l'oeuvre entamée fut poursuivie par d'autres, de telle manière que désormais des bibliographies combières fort conséquentes courent le monde et rendent d'innapréciables services.
    Donald Aubert fut incontestablement un précurseur. Il sut montrer la voie à d'autres qui purent profiter de ce formidable élan.
    Notons encore qu'il écrivit de nombreux contes pour la FAVJ dans les années cinquante-soixante. Ceux-ci viennent d'être retranscrits et rassemblés. Il paraîtront sous forme de brochure aux Editions Le Pèlerin, tout comme on pourra les découvrir sur notre site au chapitre des Contes et récits de la Vallée de Joux. C'est là une matière subtile qui mérite vraiment le détour.