44. Visitons Schaffhouse, les chutes du Rhin, puis enfin Stein-am-Rhein.
Ces mythiques chutes du Rhin.
     Notre livre de géographie[1] nous l’apprenait, les chutes du Rhin, on écrivait cependant chute au singulier, sont les plus considérables d’Europe, avec une hauteur de 19 mètres et une largeur de 175 mètres. Chose encore plus impressionnante, dans les nuits calmes, le bruit des eaux peut s’entendre à près de 20 km.    
   
Ce livre, et bien qu’il ait été d’enseignement, avec la rigueur et la non fantaisie que cela sous-entend, nous faisait rêver.
  
    
Les chutes du Rhin, lieu mythique s’il en est.
   
    Je me souviens d’un album de cartes postales de ma mère où l’on voyait ce site fascinant  par des photos coloriées à l’ancienne. Combien de fois ne me suis-je pas arrêté  sur ces vues. On y découvrait les chutes du Rhin, certes, mais aussi cet îlot rocheux les partageant en deux bras, et puis aussi cette colline surmontée de ces bâtisses si caractéristiques, Schloss Laufen.
C’est là précisément, à l’auberge de jeunesse,  que nous dormirions lors de cette promenade de deux jours. Le site est romantique avec des bâtiments forts anciens dont l’histoire serait à découvrir. Il y a naturellement cette possibilité sur internet.  

[1] Géographie de la Suisse par Henri Rebeaud, Librairie Payot, Lausanne, multiples éditions entre 1950 et 1970. Pour Schaffhouse pages 66 et 67. Notons ici que Schaffhouse peut aussi s’écrire Schaffouse.