43. Rien que des beaux noms - d'après le cadastre de 1814 de la commune du Chenit -.
Le Sentier et son territoire agricole vers la fin du XIXe siècle.
    Idem à la commune du Lieu, de ces noms qui vous vont droit au coeur et qui vous réjouissent lorsque vous les entendez. Le seul problème, c'est qu'ils se perdent. Mais pas à jamais, puisque le cadastre est là pour nous les rappeler. Et à jamais. Comme quoi, le document, il peut avoir toute son importance quand la mémoire des hommes est défaillante!