42. François Rochat des Places, affineur.
François Rochat des Places en "colporteur" à Vaulion dans les années trente.
   François Rochat, affineur, est un Piacet, c'est-à-dire un citoyen originaire des Places, en dessus du Pont. Là-bas la famille est nombreuse, d'où émergeront entr'autres descendants Tell Rochat, peintre, Julien Rochat, scieur, Charlotte Rochat, femme d'Arthur Rochat des Charbonnières, homme bien connu pour sa petite cabane d'écorce, et bien entendu François Rochat, affineur de son métier.
    François Rochat quitte les Places au milieu des années trente (1936) pour aller construire son Chalet Mont d'Or  au-dessous du Grand Hôtel. C'est là même que son commerce prendra le plus d'extension.
    François Rochat remettra ensuite son entreprise à son fils Pierre qui abandonne le métier qui ne lui convient pas sur le plan de la santé, pour s'établir comme petit imprimeur. Il donnera à la contrée quelques jolis bijoux historiques, comme ses productions sur l'AVJ et sur le Marchairuz.
    Le commerce de vacherin de la famille sera racheté en 1964 par Samuel Reymondaz qui le transférera à Vaulion.