41. Le Chalet du Mont-d'Orzeires.
Un joli toit semi-pyramidal pour le chalet ancien du Mont d'Orzeires
    Alpage racheté en 1635 par la commune de Vallorbe à Gédéon d'Hennezel pour le prix de 4100 florins.         L'endroit continue à accueillir le bétail, de Vallorbe probablement. Un chalet se situe au milieu environ de la propriété.         Et cette situation va durer sans changements majeurs pendant un quart de millénaire. Puis, comme les promeneurs traversant l'alpage par la route antique Vallorbe - La Vallée, dite de l'Echelle, sont de plus en plus nombreux, et qu'ils apprécient de pouvoir s'arrêter quelque instant à mi-parcours et à se restaurer, on installe la première buvette d'alpage de la région. Celle-ci aura un très fort succès. 
    La nouvelle route Vallorbe - Le Pont, construite dans les années trente du XXe siècle, va dynamiser cette buvette. D'autant plus que les passages de véhicules à moteur se font de plus en plus nombreux. 
    C'est en 1972 que l'on transforme l'ancien chalet en un restaurant moderne. Et en 1987 est créé le parc à bisons qui deviendra bientôt Jurapark, avec l'accueil d'autres espèces animales qui hantaient la région dans les temps passés.