41. Chez Cornet, à 500 mètres de la route de Mouthe.
Le Gros Elie Rochat des Charbonnières.
    Chez Cornet, voilà un site rendu bien célèbre par une série de cartes postales évoquant la vie à l'alpage du temps du Gros Elie Rochat des Charbonnières venu ici en amodiation.
    Ces superbes vues, témoignant d'un bel épisode de notre économie alpestre, sont à collectionner d'urgence. Mais vu les prix que pratiquent nos marchands en chambre, mis en bouche par la passion des cartophiles qui sont prêt à débourser n'importe quelle somme pour un beau sujet, nous préférons vous les offrir. De toute manière, original ou copie, n'est-ce pas après tout le sujet qui intéresse ? 
    Le Gros Elie, ça, c'était un costaud. Mais aussi un gars intrépide et un peu "gonflé", la main sur le coeur pourtant. Trop. Ses largesses, surtout au temps de la montée, où il invitait presque tout un chacun, devaient un jour le mettre sur la paille et l'obliger à vendre sa ferme. Finies désormais les belles parties sur les montagnes de France. Il fallait se serrer la ceinture.
    Beau temps quand même que ces quelques saisons passées chez Cornet. Car là-bas, c'est qu'on en voyait passer du monde, à destination surtout des Laisinettes, dessous et dessus, que nous allons retrouver pas plus tard que tout de suite.
    Juste pour l'heure une petite pause chez Cornet, le temps de boire un verre avec le Gros Elie et de lui dire que, quand même, il aurait mieux vallu pour lui d'être un peu plus regardant dans ses dépenses pour durer un peu.
    Mais c'est ainsi. On ne refait pas l'histoire.