40. Les foins à l'Orient-de-l'Orbe.
Ce brave Devicque, poète autant que graveur...
    On est bien peu documentés sur ceux-ci. Mais ce que l'on détient à titre compensatoire, c'est la magnifique gravure de Devicque. Celle-ci permet d'épiloguer un max ! Elle permet aussi de retrouver l'époque à laquelle notre artiste découvrit la Vallée de Joux, et surtout de renaître à  l'ambiance tout à fait champêtre encore de ces temps passés. 
    La poésie est aussi de mise.