3. Souvenirs d'école, FAVJ du 9 octobre 1913, article non signé, mais assurément de Samuel Aubert.
Ecole du Bas-du-Chenit avec la régente Audemars.
    L'événement le plus important de notre vie scolaire, c'était la "visite" qui se faisait en mars. La solennité de ce jour est marquée par une exhibition de tabliers neufs et par une gravité inaccoutumée sur nos visages d'enfants. A peine sommes-nous assis, que la porte s'ouvre et que le Président de la Commission des écoles fait son entrée. Nous nous levons tous, comme mûs par un ressort, en criant d'une voix retentissante: "Bonjour Monsieur". La régente descend de son putpitre, et gracieusement,  en rougissant un peu, vient saluer le directeur. Celui-ci déploie une grande feuille et nous donne les instructions nécessaires. Il s'agit de répondre par écrit, puis oralement à une série de questions. La dictée nous réserve de jolies petites surprises dans les mots: charrue, colline, travaux, animaux. Ces pauvres mots sont bien malmenés par nous;  "charrue perd invariablement un de ses membres.