3. Le Dictionnaire universel de médecine de 1747 parle fromage.
En Auvergne.
    Le fromage fait avec le lait de vache est celui dont nous nous servons le plus ordinairement. Il est d'un goût fort agréable; il nourrit beaucoup mais il se digère et il se distribue un peu difficilement. Quelques-uns prétendent que le fromage de brebis est préférable à ce premier, parce qu'il se digère plus aisément, qu'il n'est pas d'une substance si grossière ni si compacte; néanmoins il ne nourrit pas tant que le fromage de vache.
    On fait encore du fromage avec le lait de chèvre; mais ce fromage est peu estimé. Cependant il se digère et il se distribue assez aisément. Il y a plusieurs autres laits dont on peut faire aussi d'autres sortes de fromages. Nous n'en parlerons point ici, parce qu'ils ne sont point en usage parmi nous.