38. Le café Chez Berger au Bas-du-Chenit occidental.
La dernière maison encore debout de Chez Berger.
    Il y a belle lurette que ce café ne fait plus parler de lui, peut-être abandonné avant même la fin du XIXe siècle. Il ne figure sur aucune de nos listes officielles. Seule la mémoire populaire a gardé quelque souvenir de cet établissement. Ce fut en particulier Paul-Auguste Golay, soit David des Ordons, qui nous fit autrefois retrouver l'ambiance qui pouvait animer ces auberges de village ou de hameau des temps passés. 
    A défaut de beaucoup de documents sur cet établissement bien oublié, on prendra une nouvelle fois rendez-vous avec notre célèbre conteur. Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir en sa compagnie.