38. La Gruyère dans l'Atlas pittoresque de la Suisse, des Editions Attinger Frères, Neuchâtel, 1909.
Armailli, pâturages, un chalet à proximité et le Moléson comme fond de paysage, que demander de plus!
    Les Editions Attinger, qui avaient à charge de publier le dictionnaire historique de la Suisse (DHS), première version, eurent la bonne idée de rassembler un bon nombre de photos dans un atlas spécial. Celui-ci est devenu, avec le temps, une véritable mine d'or pour les historiens et les amateurs de clichés anciens. Certes, de par l'impression, les photos ne sauraient avoir la qualité d'originaux. Néanmoins, toutes médiocres qu'elles soient souvent, elles offrent des paysages, des villes et villages, des scènes de la vie de tous les jours, qui sont de véritables documents ethnographiques.
    Ces photos sont agrémentées de textes relativement succincts mais dont l'intérêt est aussi à remarquer. On pouvait lire sous la photo des armaillis publiée à la p. 119 de l'Atlas: 

    "Les armaillis sont les bergers et fromagers des fermes des Alpes feribourgeoises et vaudoises. L'armailli de la Gruyère porte encore un costume pittoresque composé d'un veston noir à parmements de couleur et d'une calotte de paille ornée de bandes de velours et de laine de couleur. Ces hommes s'occupent presque exclusivement de l'industrie laitière et passent les trois quarts de l'année dans les chalets de la haute montage" 

    Relevons ici cette faute manifeste, celle que ces hommes ne passent nullement les tois quarts de l'année dans leurs chalets, tout au plus quatre mois pour l'ensemble du territoire. Ainsi donc tout texte, même de qualité, même pondu par des connaisseurs, a ses erreurs. Ainsi en sera-t-il aussi des nôtres. Et comment !