38. Inventaire Auguste Piguet (1942) des principaux témoins archéologiques à la Vallée de Joux.
Quand l'Abbaye possédait encore son vieux village.
    En 1942, proablement à l'appel de l'archiviste cantonal, Auguste Piguet recensait tous les témoins archéologiques qui permettait encore, en ce temps-là, de revisiter d'une manière originale le passé de la Vallée de Joux. 
    Ce listage, que nous vous proposons ici, est très précieux, en ce sens qu'il constitue un véritable inventaire d'objets, de bâtiments, de parties de maisons où se voyait un élément d'architecture ou de sculpture intéressant. Cette liste, à peu de chose près, aujourd'hui, serait pareille. Juste quelques-uns de ces  objets ou sites duement répertoriés manqueraient-ils à l'appel, et pourrions-nous en rajouter quelques autres. 
    Ce n'est somme toute pas une liste fort longue. On aura surtout à y retrancher le village ancien de l'Abbaye qui s'était construit sur les ruines de l'ancien monastère, incendié en 1966 pour n'être pas reconstruit.
    Nous avons pensé à vous proposer, dans la mesure du possible, des photos actuelles de ces divers éléments.