35. Les tailleurs d'habits.
Les tissus sont leur royaume.
    Ceux-ci furent quelques-uns au XVIIIe siècle, et peut-être même le siècle d'avant. Les tailleurs locaux  se font bien discrets dès lors, et en plus, ils cèdent leur place à des professionnels venus du dehors. C'est que désormais l'on pratique l'horlogerie et que l'on n'a plus envie de gagner sa croûte, et mal encore, avec ces petits métiers que l'on pratiquait dans le temps. 
    Ceux-ci, s'ils ne sont pas repris par des "étrangers", bienvenus en ce sens qu'ils rendent service, tendront à disparaître jusqu'à être complètement oubliés.