33. Le Cercle de l'Orient - 1805 -
L'Orient-de-l'Orbe en 1852, par Devicque, soit près d'un demi-siècle après la création du Cercle de l'Orient dont l'existence pourrait bien avoir été éphémère.
    Le Cercle de l'Orient, qui remplace une société similaire de ce village née un peu plus tôt sous le terme de Cercle de l'Union, créé en 1805, précède donc d'une bonne vingtaine d'années une société de même type fondée en 1826, le Cercle des Amis, au Brassus.
    C'est dire que le village de l'Orient n'était pas en reste dans ce qui est  culture, et surtout discussion, puisqu'il semble que ces Messieurs avaient décidé de se rassembler dans un local adéquat avant tout pour échanger de sages propos sur les objets du jour, agriculture et métiers en priorité.
    Nous ne connaissons de ce Cercle que le règlement et les premiers procès-verbaux portant de 1805 à 1807. Et l'on n'y découvre guère que les nominations et remplacements. A ce régime il fallait craindre que la société ne s'essouffle rapidement et ne mette tôt la clé sous le paillasson. C'est tout au moins ce que l'on peut supposer, n'ayant désormais plus aucune nouvelle de cette vénérable société dont les buts étaient assurément fort honorables.
    On se souviendra qu'une société de ce type devait renaître quelques décennies plus tard dans le même village de l'Orient, la Société d'instruction mutuelle. On en reparlera.