32. Les fabricants de fourches (de bois).
A la fourche devant Chez Villard en 1852.
    On n'en connaît que deux, un à l'Abbaye et l'autre au Mont du Lac. Ils oeuvraient au début du XIXe siècle. 
    La demande de ce genre d'article devait pourtant être importante, puisque tout un chacun, à l'heure des foins, devait se munir de cet outil indispensable. Il servait donc pour épancher le foins, pour le tourner, pour l'enchironner, pour le déchironner, pour le mettre en tires, pour le charger et enfin, une fois revenu à la ferme avec le char et le cheval, pour le décharger. 
    La fourche de bois, belle, émouvante parce qu'elle a servi. Bonne à tout faire. On en découvre encore parfois au fond des vieilles granges. Mais dépêchez-vous, il n'y en aura pas pour tout le monde!