32. Brève notice sur ce bon vacherin d'Abondance
Quelque part dans la vallée d'Abondance
    D'innombrables notes puisées dans les ouvrages en rapport avec l'histoire de la Savoie, en particulier de son économie laitière et alpestre, prouvent que le vacherin tel qu'on put le connaître dans cette région, est de lointaine origine. En plus il sut se maintenir à un honnête niveau de production pendant des siècles  pour être malheureusement peu à peu délaissé. Tout amateur de fromage regrettera cette quasi disparition, tandis que le frère de Franche-Comté, ou peut-être même son rejeton, put, à partir du milieu des années huitante, se développer d'une manière tout à fait incroyable.
    La filière du fromage en Savoie, qui aurait été quelque part peu dynamique, peu intéressée aussi par la richesse de son patrimoine fromager, serait-elle responsable en partie de cette dégrindolade ? Des raisons pratiques, culturelles ou historiques, ont-elles fait au contraire que le processus était inéluctable ? Nos connaissances de la région ne nous permettent d'aucune manière de nous prononcer.
    Ce qui ne nous empêchera pas, à chaque fois que nous en aurons une bonne occasion, de parler de ces vacherins savoyards pour lesquels nous professons une grande sympathie. Ce qui reste du domaine de la petite production artisanale étant souvent de plus grand intérêt que ce qui jouit du plein succès et se tourne allègrement vers la production purement mécanisée, donc industrielle.