30. Fascicule publicitaire: Vallée de Joux, s.d., supposé de 1966.
Une belle naïade de l'époque, milieu des années soixante.
    Un fascicule qui a longtemps tenu le haut du pavé dans la palette de nos publications touristiques. La Vallée décrite aussi bien sur le plan touristique, économique que social.
    Le temps des slogans: Vallée de Joux, heureux pays - Proche des centres et loin du bruit.
    Si la brochure est agréable, et pour nous particulièrement émouvante, on explique le pourquoi plus bas, sa forme graphique est modeste, et les photos relativement quelconque, cela dit sans minimiser l'ensemble qui visait le moderne. Les indications portées sur cette plaquette ne permettent pas de connaître le commanditaire, et par conséquent de savoir quel fut le financement.
    Nous disions émotion, deux pages étant ainsi consacrées à l'ETVJ. Sur l'une d'elles on découvre ce que l'on nommait alors le laboratoire - aujourd'hui le bâtiment, conception Fantoli, a disparu, remplacé par les Toblerone -, celui-ci tenu par notre célèbre Barbier ! Sur une autre, deux photos. La première représente le professeur Piguet, dit Pigus, donnant une leçon de maths à ces petits crapauds que nous étions ! L'ambiance revient en plein. La seconde est prise à l'atelier de mécanique sous-jacent, avec trois apprentis mécaniciens de l'époque, dont Zouvet (Frédy Rochat) et Gérald Hautier. 
    Toute une époque, pour ceci en particulier, pour les autres aspects de l'ambiance Vallée de Joux en général.