30. Autour du lac Brenet, La Tornaz.
Ne manque que les rames. Et ce serait alors parti pour une délicieuse promenade sur ce Brenet dont la poésie, le matin surtout, est admirable.
    Tornaz, et non pas Torne comme on l'écrit de nos jours. Certes, on prononce La Torne, mais on écrit toujours à l'ancienne, tout au moins selon nos goûts. Ne supprimez donc pas des bons vieux az, ils sont d'une poésie extrême! Et tant pis si ça fait vieux jeu! 
    La Tornaz, au bout du lac Brenet en direction de Vallorbe. Ce fut là, en quelque sorte, la zone de partage entre les gens du bas et les gens du haut. Les gens du bas y avaient construit des charbonniers. C'est là qu'ils venaient s'approvisionner de charbon pour leur industrie. Du charbon qu'ils avaient amené en ces lieux du Chenit par voie lacustre et grâce à leurs barques charbonnières qui devaient toujours pouvoir passer sous le pont de la Goille. D'où l'étroite surveillance des gens de Vallorbe quant à cet ouvrage d'art dont ils estimaient avoir en quelque sorte le contrôle. 
    La Tornaz, un lieu historique à bien des points de vue. Les panneaux que vous y trouverez, si vous avez l'occasion de faire le tour du lac Brenet, vous renseigneront. Une histoire passionnante malgré qu'elle soit toujours restée relativement discrète. Mis à part l'installation d'une prise d'eau, achevée en 1903, qui conduit l'eau de nos lacs à l'usine La Dernier par une conduite artificielle débouchant au haut du Crêt des Alouettes. 
    La Tornaz, lieu de nos belles découvertes. On y venait souvent. Soit avec le bateau de l'oncle, soit par le chemin de la rive occidentale, à pied ou bientôt en vélo. On s'arrêtait aussi à Bonport, pour fouiller le Creux Martinet, l'ancien ruclon du village, pour monter à la Grotte, pour descendre au fond du Grand Creux. Que de lieux magiques. Mais il n'y a que les gamins qui les connaissent et qui, surtout, en reconnaissent les hautes valeurs. Les adultes, eux, ils passent, relativement indifférents, comme blasés. 
    Oui, voilà un bout de pays qui a beaucoup de choses à vous dire. Ici ne figureront que quelques-unes de celles-ci. Un simple aperçu, en somme.