305. Le Grand Cunay.
Porte de l'écurie du chalet du Grand Cunay.
    Découvert tout là-haut, sur l'une des crêtes annexes du Mont-Tendre, à 1567 m. d'altitude. Nous sommes en journées de canicule, les herbages se flétrissent, le bétail commence à baisser la tête, désolé que sa nourriture puisse déjà avoir des goûts de brûlon! 
    Le chalet est beau, de forme rectangulaire, d'apparence ancienne, avec un toit à pans brisés. La porte de l'écurie est voûtée. Et ici, où il n'y a personne, on peu acheter des cartes postales de la région, point de vente vraiment inédit. 
    Dans tous les cas nous sommes déjà sur les hauts crêts du Mont-Tendre, dans cette région d'où la vue porte d'ordinaire loin. Avec le chaud, la plaine vaudoise est brumeuse. Juste se voit le lac Léman, les Alpes quant à elles disparues derrière un écran gris et impénétrable.