302. Druchaux
L'arrière du chalet de Druchaux.
    Cet alpage est situé sur le versant plaine de la chaîne du Mont-Tendre. Le chalet, de plan très allongé, peut-être même le plus allongé de tout le Jura, est à 1551 m. De là-haut, la vue est superbe  sur le bassin lémanique, avec le Mont-Blanc qui couronne le tout et qu'on a la chance de pouvoir admirer dans toute sa splendeur par des journées claires. Mais il y a aussi ce premier plan fait de collines, de forêts, de creux et de bosses, qui vous fait comprendre que l'endroit est d'une géographie tourmentée voire complexe. Et si vous êtes pour le moins curieux, c'est là, sous vos yeux, toute une tranche d'histoire géologique du monde qui se révèle à vous. Le tout, bien entendu, composé en des dizaines de millions d'années, en vérité des chiffres si effrayants que vous préférez retourner à des considérations plus simple, comme par exemple vous pencher sur cette multitudes inconcevable, en ce mois de juin, de la floraison du Jura, et du Mont-Tendre en particulier. Elle est d'une richesse extraordinaire et s'offre à vous dans ce qu'elle a de plus beau et de plus émouvant. On est ici au coeur d'un véritable jardin. Et ne manque plus que la présence de Rousseau pour que l'instant soit parfait!