2. Le ruisseau du Chenaillon.
Le Chenaillon, ce toponyme vous dit-il quelque chose ?
    Un bien modeste ruisseau des environs des Charbonnières qui déverse ses maigres eaux des temps de sécheresse dans le lac Brenet, à proximité même de la plage du village. 
    Vu de la route de Bonport qui descend à travers champs, le ruisseau est pratiquement invisible sous les populages et autres plantes des milieux humides. Plus haut on découvre le "tunnel", par lequel le ruisseau du Chenaillon, venu de la combe supérieure prenant naissance juste en dessous du cimetière du village, le Replatet, peut passer sous la route de Mouthe. C'est en cet endroit même que l'on procéda, à la fin du XIXe siècle, à un remblaiement d'importance, l'énorme quantité de matériaux nécessaire à l'édifice de cette véritable muraille, pris à proximité. Le trou se voit encore. 
    En tout nous sommes ici en un endroit discret mais fort attachant pour qui l'a découvert à l'heure de son enfance. On n'y verra jamais les foules s'y presser. Le Chenaillon, où est-ce que c'est ?