2. Le Chalet-Brûlé, au-delà du Creux des Lances
Le Chalet-Brûlé, au coeur du Risoux
    C'est un chalet désormais perdu au milieu de l'immensité du Risoud. Et un peu abandonné aussi, avec un extérieur qui pourrait prêter à discussion. Dans sa sobriété, dans sa vétusté même, avec son immense toit rouillé, il garde la grande poésie des lieux et sa découverte n'est pas insignifiante. C'est en fait un grand et beau chalet dont les fonctions, autrefois plus qu'aujourd'hui, étaient importantes, fait pour accueillir un grand troupeau. Alors bien sûr la forêt avait été étroitement circonscrite, et il y avait là des espaces pâturables immenses que l'on retrouvait année après année en ce qui devaient être des montées heureuses où vous avez un tas de monde.
    Mais tout passe, tout lasse, et ce qui fait votre vie, et même si c'est pendant des générations entières, s'étiole pour finir par disparaître. C'est la grande leçon de ces vastes espaces, une leçon dont le contenu vous apparaît avec plus d'intensité encore quand vous traversez ces lieux au crépuscule et que bientôt la nuit enveloppera des endroits où vous avez déjà de la peine à vous y retrouver en plein jour.
    Alors vite il vous faut filer!