2. Il est une heure à Issogne.
Il est une heure à Issogne. Et l'on s'interroge...
    A Issogne, dans le Val d'Aoste, il est un grand château construit par Georges de Challant à partir de 1480. Et si les décorations murales extérieures, ravagées par le temps, n'ont plus rien de leur splendeur passée, par contre les fresques du portique, dont les couleurs n'ont nullement été altérées par cinq siècles et plus d'histoire, restent magnifiques. Elles permirent aux artistes de l'époque de représenter la vie de tous les jours dans des détails qui en font aujourd'hui de véritables documents ethnographiques. 
    L'intérieur du château quant à lui réserve des surprises de taille. Mis à part cela, vu la grandeur et le nombre des pièces, on peut se demander si un tel bâtiment pouvait véritablement être habitable l'hiver, par les grands froids. En vérité, on eut mieux été dans une hutte avec un seul et modeste foyer pour d'une part faire sa modeste cuisine, d'autre part chauffer sa frileuse carcasse. Mais les grands de ce monde étaient ainsi, ils voulaient montrer en priorité par l'importance de leurs propriétés à quel niveau ils se situaient, c'est-à-dire bien au-dessus de la plèbe ordinaire. 
    Un point essentiel à leur actif. Ils nous ont laissé des monuments que l'on peut visiter avec plaisir aujourd'hui, lesquels nous permettent aussi de nous interroger - sans qu'il n'y ait de réponse! - sur l'incroyable destinée des hommes.