2. Cabane "Bon Accueil", sur le paturage de la Racine, au pied du Mont-Tendre.
Une petite cabane toute simple au pied du vaste pli du Mont-Tendre
    C'est vraiment une cabane extraordinaire. Pensez donc, son intérieur n'est autre que la carrosserie de l'ancien et premier bus de l'AVJ! Il est vrai que cette pièce historique méritait pleinement de subsister, et la solution que l'on trouva pour résoudre cette épineuse question, fut parfaite. On monte le caisson - 1500 kg tout de meme! - on le dépose en bordure de foret, sur une petite crete intermédiaire, on l'habille de planche, on le recouvre d'un toit, et le tour est joué. Voici une cabane en bonne et due forme. Et comme elle est destinée à recevoir les promeneurs de passage, s'en allant au Mont-Tendre, ou découvrant les chalets de la région, on l'appelle "Bon Accueil".
    Elle est désormais connue loin à la ronde. Elle accueille des visiteurs du canton, d'Outre-Sarine, de France, d'Italie, d'Allemagne, de Grèce, voire d'Amérique.
    C'est un havre de paix. C'est un lieu ou l'on philosophie facilement sur le sens de nos existences, là-bas, au fond du vallon, alors que bien souvent on s'échine, il semble, vu d'ici, pour pas grand chose. Que sont nos disputes face à cette grande et belle nature ?
    Bon Accueil résiste vaillamment au temps. Il est vrai que ses responsables veillent. Ils auraient meme un comité. Et il est possible que l'on puisse laisser son obole sur place, ou tout au moins prendre un CCP et le remplir à domicile.
    J'ai des remords. Je crois ne l'avoir jamais fait. Et pourtant ce n'est pas avarice. Négligence, simplement. Mais peut-etre qu'il faudra se rattraper...
    Bon Accueil, un nom simple, presque naif, ainsi que le sont bien des noms apposés sur ces chalets suisses construits dans le fond du vallon. Mais ça sonne bien. Et surtout c'est synomyme de paix. Et ça, ça compte!