29. La Vallée, grand carrefour des lignes aériennes déjà en 1962.
Ancienne affiche Swissair.
    L'axe des voies aériennes n'est pas suivi d'une façon rigide. Un écart de quelques kilomètres n'est pas toujours évitable, même avec les moyens techniques les plus modernes. Il faut se souvenir que les vents régnant en haute altitude sont très viiolets, d'où une dérive qu'il faut toujours compenser. Un pilote peut recevoir l'ordre de s'écarter légèrement de l'axe pour cause de trafic, ou il désire éviter des masses orageuses, ou il est dérouté au moyen du radar pour laisser la voie libre à un autre avion ou pour lui permettre de monter ou descendre sans qu'il en résulte un danger pour les autres. Cette procédure se passe fréquemment au-dessus de La Vallée pour les avions à distination de Cointrin. En effet, on ne peut pas arrêter les avions en vol et si la piste n'est pas libre à Cointrin, la meilleur façon d'agir est de faire perdre du temps à l'avion qui approche en descente.