29. La mi-été aux chalets du Plan de la Vare, par Caroline Frossard, 1871.
Le Plan de la Vare, en dessus de Bex, mériterait assurément une petite visite.
    Ces belles fêtes de la mi-été où l'on monte dans les alpages pour y découvrir comme de petits hameaux d'altitude. Et c'est là, précisément, dans ces chalets où d'ordinaire stationnent de pauvres bergers pendant toute la belle saison, que l'on pense à se réjouir. On mange et l'on danse. Pour cela on dégage une écurie et le tour est joué. 
    Viennent alors pour ces réjouissances des gens de la ville qui découvrent souvent pour la première fois ce qu'est la montagne. Pour quant aux conditions de vie ici, en ces lieux retirés, ils n'y pensent pas trop, tout à leur réjouissances. On peut même penser que s'il fait beau et chaud, ils vont dire aux habitants ordinaires des lieux: 
    - Mais vous habitez un véritable paradis! 
    On sait ce qu'il en est. Pour l'heure pourtant, laissons la morosité en arrière et place aux réjouissances. 
    Mme Caroline Frossard est une femme de lettres vaudoise. Nous n'avons malheureusement aucun renseignement sur elle. Juste pouvons-nous dire qu'elle écrit bien et que de ces quelques pages sont absentes la plupart des mièvreries que les auteurs de l'époque savaient nous livrer à profusion.