28. Quand Roland Piguet écrivait des OSS 117.
Des couvertures fort alléchantes pour les OSS 117.
    Roland Piguet est l'auteur des fameux l'Epervier, produits essentiellement aux Presses de la Cité, ou Presses Noires, ce qui pourrait bien être la même chose. C'était dans la collection Jean Bruce, auteur à succès dont par ailleurs il était aussi l'ami. 
    Jean Bruce eut la malencontreuse idée, en 1963, je jeter sa voiture contre un arbre à la vitesse de 200 km/heure. Inutile de dire qu'il n'en réchappa pas, rejoignant par cela ce monde de fantômes divers où, tout au long de sa carrière d'écrivain, produisant en particulier le fameux OSS 117, il avait envoyé tellement de monde. 
    Josette Bruce, ou plutôt Josette Brochet, car tel était le vrai nom de son mari, décida ne de pas abandonner la série mais de la poursuivre désormais sous ses propres nom et prénom. Il se trouve cependant qu'elle n'avait pas forcément les talents d'écrivain de son mari. En conséquence elle engagea des "nègres". Parmi ceux-ci notre Roland Piguet, plume exceptionnelle, amateur de bon français, génialement inventif, qui pouvait sans peine aucune suivre les traces du maître, voire même le surpasser. 
    Et c'est ainsi que Roland Piguet, abandonna son Epervier, dont le tirage, malgré les qualités littéraires de sa production, pouvait être modeste en comparaison de ceux des récits de Jean Bruce,  pour reprendre OSS 117. Si l'ouvrage dont on vous résumera l'histoire ci-dessous, est réellement de sa plume, et vu la qualité de l'écriture tout le donne à croire, cette reprise fut parfaitement réussie. 
    OSS 117 s'expose, paru en 1970, a pour cadre l'Exposition universelle d'Osaka de 1970. Il y a du monde à revendre, et des espions un peu partout!