27. Enquête agricole de 1868.
Poya de Sylvestre Pidoux (1800-1871), partie c.
    On désigne en Suisse sous le nom d'alpages ou alpes les pâturages de montagne situés à une altitude de 2000 pieds (600 mètres) et plus au-dessus du niveau de la mer. Ces alpages forment, avec les pâturages en général, une des branches les plus importantes de la richesse nationale de la Suisse. Toutefois ce n'est que depuis peu d'années que, grâce à l'impulsion de la Société suisse d'économie alpeste fondée en 1863, on a commencé à s'occuper sérieusement de cette partie de la fortune publique, ainsi que des mesures à prendre tant pour la conserver que pour la développer.