271. Les Petits Esserts.
L'ancien chalet des Petits Esserts, incendié le 26 novembre 1879.
    Là-haut, au-dessus de la Frasse, sont les Petits Esserts, d'une situation agréable, au levant, possédés tout anciennement, au début du XVIIIe siècle, par des citoyens du Lieu, Aubert en particulier. Puis un certain Monsieur Dugard, Seigneur d'Echichens, commence à racheter la propriété dès 1717. Il en  possède bientôt l'ensemble. Quelque vingt ans plus tard il se met en difficulté avec la commune du Lieu  au sujet du droit d'habitation qu'il refuse de payer. Longues joutes entre ce propriétaire qui n'a pas la plume dans sa poche et la commune qui, sur ce sujet, se montre pointilleuse à l'excès. Pour finir, et pour arranger les choses de part et d'autre, Dugard deviendra bourgeois de la commune du Lieu. Acte passé le 15e novembre 1740. Coût de l'opération pour l'intéressé: 500 florins.        
    Des Mandrot succéderont aux Dugard comme propriétaires des Petits Esserts. La montagne est bientôt acquise par la commune du Lieu. Nous sommes en 1814. Prix 34 000.- Mais alors ce montant comprend non seulement les Petits Esserts, mais aussi la Taipe ou l'Ordon et la Christine. 
    Le Chalet Neuf ou Chalet des Petits Esserts brûle le 26 novembre 1879. On ne  reconstruit à neuf qu'en 1887. Depuis lors le chalet sera remanié plus d'une fois pour acquérir la forme qu'il a aujourd'hui. Pour ce qui est du chalet primitif, une seule photo, l'une de celles prises par Auguste Reymond lors du sinistre du Lieu en 1858. Le chalet est tout là-haut, dans sa forme primitive qui n'était en rien pareille à celle d'aujourd'hui.