25. Quelle heure est-il ? Un conte de Juste Pithon.
La clepsydre qu'utilisèrent peut-être, qui le sait, les moines du Lieu!
   Avec ce conte magnifique,  Juste Pithon nous révèle plusieurs choses. Tout d'abord qu'il est un conteur hors pair, capable de nous entraîner à sa suite dans les histoires les plus invraisemblables sans que nous nous en offusquions d'aucune manière. Ensuite qu'il possède une culture fort conséquente. Ceci sera prouvé par cette histoire en rapport direct avec l'histoire de la mesure du temps en laquelle notre auteur se sent comme un poisson dans l'eau. Les instruments de mesure du temps anciens n'ont pas de secrets pour lui. Ni ceux plus modernes qui ont fait la prospérité de la région dont il est originaire. Il n'aurait su négliger cette industrie dont l'histoire est prodigieuse et souvent méconnue.
    Le tout transposé à proximité de son village natal, le Lieu, dans une sarabande monastique étonnante. Le vieux passé du couvent local revit pour nous révéler de quelle manière nos anciens moines s'y prenait pour ne pas prendre le déjeuner à midi, ni le souper à quatre heures! Certes, ils pouvaient très bien s'en référer à la marche du soleil, immuable, naturellement création de ce Dieu qu'il révéraient et adoraient du matin au soir. Mais pour affiner la précision de l'heure qu'il est, il y avait nécessité de recourir à d'étranges machines dont la description est l'affaire de notre conteur. Il s'y livre avec un plaisir rare, plus même, avec une jouissance raffinée.
    C'est ce que l'on découvrira dans ce conte si peu ordinaire.